KLAMATH, CHLORELLA, SPIRULINE : COMPARAISON

Les algues d’eau douce, présentes depuis plus de 20 ans dans les boutiques bio (surtout spiruline et chlorella) voient leur succès s’élargir depuis quelques années, hors du circuit bio, notamment dans les milieux sportifs. Ces derniers temps, avec la tendance des super aliments et des jus/smoothies, la demande (surtout pour la spiruline) a explosé ! Je vous propose ici de connaître un peu mieux ces 3 algues afin de les utiliser au mieux dans vos conseils.

GENERALITES :

Chambre de séchage à basse température

Les micro – algues sont des algues microscopiques, souvent unicellulaires. Dans cette catégorie, on retrouve le phytoplancton, et les micro-algues d’eau douce.
Les micro –algues d’eau douce, considérées depuis une vingtaine d’années comme super aliments en raison de leur richesse en nutriments, tendance oblige, on les recommande aussi comme aliments crus.
Reste à savoir que le séchage est la phase la plus délicate dans l’exploitation de ces micro – algues.
Ces algues alimentaires ne sont pas des plantes médicinales et peuvent donc s’employer régulièrement au quotidien.

DEUX ELEMENTS REMARQUABLES DES MICRO – ALGUES :

La phycocyanine

C’est un pigment, il donne leur couleur bleu vert à ces algues.
Ses propriétés:
-anti-oxydantes
-anti-inflammatoires,
-protecteur des toxiques et des radiations,
-activité anti-virale
-activité anti agrégante plaquettaire.
-améliore la capacité de l’organisme à produire de nouvelles cellules sanguines (reproduit l’effet de l’EPO naturellement).

La chlorophylle

Les micro -algues contiennent un antioxydant puissant : la chlorophylle.

-La chlorophylle piège l’oxygène et la libère dans le sang. Elle apporte ainsi un surcroit d’oxygène très intéressant surtout si l’on vit en ville.
-Elle apporte des précurseurs de l’hémoglobine
Elle améliore de ce fait la formule sanguine et augmente le taux de globule rouge dans le sang, la production d’hémoglobine, ainsi les cellules sont mieux irriguées en oxygène.
-Elle a des propriétés assainissantes et détoxiquantes du tube digestif et du sang.
-Elle augmente les éliminations intestinales et urinaires
-Elle active la cicatrisation
-Elle participe au maintien de l’équilibre acido basique
-Elle lutte contre les putréfactions, la mauvaise haleine, et les odeurs de transpirations sont également neutralisées.

 

LA KLAMATH

Découverte il y a 6000 ans, commercialisée depuis plus de 20 ans, la klamath est une algue d’eau douce, qui ne croît que dans le lac Klamath, situé aux Etats Unis. Elle ne pousse nulle part ailleurs, et ne peut être cultivée. Elle est donc toujours récoltée à l’état sauvage. Cette algue a un fort pouvoir de régénération et se renouvelle très rapidement, surtout en été.

C’est l’un des aliments les plus complets de la planète contenant 115 micro nutriments.

Sa composition :

-très riche en chlorophylle, plus que la spiruline, mais moins que la chlorella. Sa chlorophylle est accessible car non enfermée dans des structures fibres indigestes
– riche en protéines 50 à 70 %, elle contient les 20 acides aminés et donc tous les acides aminés essentiels dont la PEA phenyléthylamine : médiateur physiologique du cerveau, qui joue un rôle neuro modulateur, avec un effet sur l’humeur et le stress ; du SOD enzyme superoxyde dismutase, qui lutte contre les radicaux libres, et tryptophane précurseur de la sérotonine conférant un effet calmant, phelynalanine, et tyrosine.
-richesse en acides gras poly – insaturés 45%, toutes les familles, notamment omega 3, ainsi que oméga 6, 9.
-glucides, fibres : 15 à 20%
-vitamines A, toutes les vitamines B1,B5,B6,B8 et même la B12, C, E, F, J, K.
-calcium, phosphore, potassium, fer
-tous les oligo – éléments : mention spéciale pour le bore, germanium, mobylbdène
-phycocyanine : pigment spécifique
-Anti –oxydants : chlorophylle, carotène, xanthophylle, lutéine, astaxanthine, cantaxanthine
-Des principes actifs stimulants des cellules souches, mais mal identifiés encore.
-Très pauvre en sodium

Son action porte sur :

-L’immunité
-La digestion
-Performance intellectuelle
-La mémoire
-Le stress
-Les capacités mentales
-La vigilance, l’attention
-La concentration
-Détoxination des métaux lourds et pesticides, (élimination par les reins)
-Anti inflammatoire

Conseillé aux :

Végétariens,pour les préparations aux examens, période de stress ou d’anxiété, fatigue nerveuse.

klamath en poudre

Remarques :

Comparée à la spiruline, la Klamath contient de la vit C et des oméga 3, cependant elle a moins de magnésium.
Bien que riche en protéine, elle a plutôt un effet alcalinisant.
Ses principes actifs phycocyanine et PEA sont très recherchés.
Elle se distingue de la chlorella et de la spiruline par son action sur la fatigue nerveuse et l’anxiété.

Pour le Dr Gabriel Cousens, grand défenseur de l’alimentation vivante, la klamath est l’un des seuls végétaux à apporter de la B12 sous forme assimilable par l’organisme.

Utilisation :

1 à 3g /jour

Pas de toxicité, des effets indésirables possibles : constipation et hyperstimulation mentale.
Ne pas conseiller en cas de maladie auto – immune, et en cas de prise d’anti coagulant.

 

LA CHLORELLA

C’est la micro algue la plus riche en chlorophylle, 4 fois plus que la spiruline.
Elle nécessite cependant un traitement particulier de broyage pour une bonne assimilation, contrairement à la spiruline et la klamath.

Elle est connue pour détoxiquer l’organisme des métaux lourds. En fait, c’est la cellulose, la sporopolleine et la chlorophylle combinées qui fixent les métaux et pesticides dans le tube digestif, empêchant leur assimilation.
Cependant pour une détoxication complète du corps la chlorella n’est pas suffisante car elle n’agit que dans le tube digestif.

Composition :

-58 % protéines, elle contient tous les acides aminés essentiels.
-taux élevé de fibre : sporopolléine fibre qui a une affinité avec les métaux et xénobiotiques (pesticides), cependant contrairement aux idées véhiculées, ce n’est pas une chélation. Cette fibre n’étant pas assimilée elle reste dans le tube digestif et sera évacuée par les selles. Son pouvoir détoxiquant se fait donc directement dans le tube digestif et par le biais de la bile, qui rejette elle – même les toxiques, la chlorella les sortant du cycle entérohépatique.
-acides gras insaturés surtout des oméga 6
-Vitamine A, B1, B2,B6,B8,B9,B10, C, E, contient de la B12 en grande quantité.
-Calcium, magnésium, très bonne source de fer, zinc, potassium, soufre, manganese
-Chlorophylle : taux parmi le plus élevé de tous les végétaux 5%
-Antioxydants : carotène, lutéine
-Stimulateur de croissance : CGF chlorella growth factor qui accélère la croissance cellulaire et agit comme protecteur de la cellule, il contient des acides nucléique : ADN et ARN qui aident à l’entretien de la cellule, à son renouvellement, et son développement

Ses actions :

-Elle renforce le système immunitaire (augmente l’activité des lymphocytes T et des macrophages)
-Elle active la cicatrisation
-Désintoxiquant de l’organisme
-Désodorisant corporel
-Protection du foie
-Augmente l’activité du péristaltisme (évacuation des selles)
-Assainissant intestinal, régénérant de la flore.
-Très anti – oxydant
-Fixe métaux et toxiques mercure, plomb, cadmium, dioxine, pollution atmosphérique, nitrates, pesticides, tabac…
-Protège de la radioactivité
-Equilibre acido basique
-Renforce la dentition
-Normalisation de la formulation sanguine

On la conseille :

Pour la détoxication du foie, la détoxication des métaux lourds, la dépose d’amalgame, l’hygiène intestinale.

Utilisation :

Hygiène intestinale : 3g/jour 1 à 2 mois
Protection chronique : 3 à 5g /jour pendant 2 mois
Protection ponctuelle (dépose d’amalgame) 3 à 5g/jour

Commencer toujours les cures par 1g/jour, en augmentant les doses progressivement.
Ne pas prendre en continu. Déconseillé aux personnes fatiguées.

Aucune toxicité même à forte dose.
Troubles indésirables : modification du transit, maux de tête et vertiges sont possibles.
Allergies très rares
Ne pas conseiller aux femmes enceintes

Il peut y avoir des effets indésirables mais transitoires et améliorés par les prises progressives.

 

LA SPIRULINE

La spiruline algue classée depuis de nombreuses année comme « super aliment » se distingue en effet par une teneur exceptionnelle en nutriments.
Elle est beaucoup mieux assimilée que la chlorella car elle n’a pas de membrane de cellulose.

Sa composition :

-apport important en protéines (environ 60 à 70% de son poids !) avec les 8 acides aminés essentiels, directement assimilables en forte proportion
-apport d’acides gras insaturés, à l’action anti inflammatoire, oméga 3 et 6
-Ses sucres complexes vont générer une énergie progressive (pas d’hypoglycémie).
– apport de A, E, K, vitamines B, notamment B1, B6, et B12,
-apport en fer en grande quantité, biodisponible, à la structure proche du fer héménique animal, très assimilable.
-Concentré de minéraux et oligo éléments : calcium, magnésium, phosphore, très peu de sodium. Chrome, cuivre, manganèse, molybdène, sélénium, zinc, germanium.
– chlorophylle très digeste, non enfermée dans une structure peu assimilable,
-apport de phycocyanine : pigment des algues bleues,
-très riche en anti oxydants : chlorophylle, carotène… elle lutte contre les radicaux libres
-apport en SOD : enzyme anti –radicaux libres puissant

Ses actions :

-soutien du système immunitaire, augmente les défenses naturelles en accélérant la production d’anticorps et cytokine
-stimulation de la production sanguine
-effet radio – protecteur, et protection de certains toxiques
-anti –fatigue
-apport de protéines complètes (sportifs, vegétaliens)
-apport de fer

Bassin région de l’Atlas au Maroc

Conseillé aux :

-enfants
-sportifs
-végétariens
-personnes fatiguées
-personnes ayant une alimentation déséquilibrée

Utilisation :

1 à 10g/jour
Enfants : 2g/jour
Adultes : 4g/jour

Pour une absorption optimale, on préfèrera la spiruline en poudre, très bon dans un jus d’orange ou une compote nature.

Contre –indications :allergies aux algues, sujets souffrants de la phénylcétonurie, attention en cas de traitement aux anticoagulants.

 

LES ALGUES DANS LES 3 CURES :

Cure de détoxination : Chlorella
Cure de revitalisation : Klamath ou spiruline
Cure de stabilisation : Klamath ou spiruline

 

LES FORMES GALENIQUES

Même si il est toujours préférable de conseiller  les micro -algues sous forme de poudre crue, certaines personnes ne supportent pas leurs goûts. La spiruline plait généralement, cependant, sa saveur peut être plus ou moins marquée selon les productions, mais elle est plutôt populaire dans les smoothies, les jus, ou saupoudrée sur les salades. La chlorella est aussi assez agréable mais difficile à trouver en poudre et assez chère sous cette forme. Quant à la klamath, la plus rare de de nos 3 algues, elle est également peu courante sous la forme poudre et son goût a objectivement une saveur de vase.

On trouve donc nos algues sous forme de :

  • algue fraiche (spiruline): le top si vous en trouvez, un régal !
  • poudre ( les fabriquants  les sèchent a basse température).
  • microgranules, flocons, paillettes (spiruline ) : qui permettent de varier les utilisations
  • comprimés : beaucoup de marques n’utilisent aucun additif pour des formules 100%pures algues, vérifiez la composition.
  • ampoules  : très grande biodisponibilité des nutriments lorsque le producteur utilise une méthode a froid. Mais formule difficile à trouver en magasin.
  • extrait : sans alcool ils sont concentrés en phytocyanine et contiennent souvent des additifs naturels pour la conservation.
  • gélules : sans surprise ce n’est pas la meilleur formule ! Vérifier la composition de la gélatine et l’absence d’additif , et savoir que le prix s’avère au total élevé concernant la matière brute.

 

LES LABELS DE LA SPIRULINE

Si l’on regarde attentivement les spirulines vendues dans les magasins bio, on constate que certaines ont le logo « ecocert » sans la mention “biologique” apposée sur la boîte, d’autres avec le logo européen sont dites « bio » et contôlés par divers organismes certificateurs, d’autres encore ont Ecocert et la mention « bio » sur leur emballage !
En fait il faut savoir que la spiruline “biologique” n’existe pas en France. Les spirulines françaises en revanche peuvent être contrôlées par Ecocert garantissant de fait un mode de culture et production écologique mais non bio.

En revanche, les spirulines cultivées en Europe labellisées « bio » répondent à un cahier des charges commun et sont contrôlées par des organismes qui les certifient ; Naturland (Allemagne) en fait partie.

Quant à Ecocert, ils ont mis en place un cahier des charges de certification biologique qui correspond au cahier des charges européen mais qui ne s’applique pas en France. C’est pourquoi on trouve de la spiruline du Maroc par exemple, contrôlée par Ecocert, avec le label européen (feuille verte) et la mention « bio ».

Les producteurs français et les organismes certificateurs travaillent actuellement sur un cahier des charges commun afin de labelliser les spirulines cultivées en France.

 

Compléments alimentaires, plantes ont des contre-indications, conformez-vous bien aux indications des fabricants, si vous êtes malade ou sous traitement demandez un avis médical. Ces conseils ne se substituent à l’avis d’un professionnel de santé..

Posts created 52

3 commentaires pour “KLAMATH, CHLORELLA, SPIRULINE : COMPARAISON

  1. Merci beaucoup pour ce bel article!..je cherchais justement une comparaison entre ces trois algues, que je consomme…
    J’ai plusieurs questions..:
    – qu’en est-il de l’éventuelle toxicité de Klamath, due à la présence de microcystines?
    – pourquoi chlorella est déconseillée en cas de fatigue, alors qu’elle apporte acides aminés et nutriments essentiels?
    Merci.

    1. Bonjour, merci beaucoup de votre commentaire et vos questions. La Chlorella sollicite beaucoup le foie et lorsque l’on est fatigué (je ne parle pas d’une petite fatigue saisonnière mais d’une dévitalisation plus profonde ou chronique) solliciter fortement un émonctoire peut épuiser davantage. Par ailleurs la chlorella déloge des métaux et autres toxiques présents dans l’organisme, et pour les traiter et les éliminer (même si la chlorella fait le travail de captation), le corps là aussi, a besoin d’énergie. Dans tous les cas il vaut toujours mieux commencer par de petites quantités.

      Pour l’autre question j’attends la réponse d’un fabriquant avec lequel j’ai des échanges et je vous donnerai votre réponse aussitôt.

      A très vite! 🙂

      1. Bonjour,
        Voici la réponse de GSE, fournisseur de Klamath concernant les microcystines,

        “Nous sommes bien conscients qu´on entend l´internet parler de microcystines par rapport à l´algue Klamath.

        Pour cette raison une analyse est faite par le fournisseur qui garantit une valeur de microcystine < 1 ppm. Pour confirmer la valeur du fournisseur chaque lot est encore testé en Allemagne." Voilà, en espérant avoir répondu à vos interrogations, Avec mes meilleures pensées

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut