VIVRE DE LA NATUROPATHIE : DES PISTES

Fraîchement sorti de l’école,  ce n’est pas si simple de s’installer et d’avoir un carnet de rendez – vous rempli!argent4
Et d’abord qu’est – ce que « vivre de la naturopathie » signifie ?
Est-ce avoir un « cabinet » et faire des consultations ? En fait non, on peut être naturopathe sans exercer en cabinet et s’accomplir pleinement !

Voici quelques pistes différentes, elles feront bien sûr l’objet de sujet plus approfondis ! :

Naturopathe à domicile : et oui… on peut se déplacer au domicile des personnes ! Nul besoin donc d’avoir un lieu ou cabinet approprié ! Pour débuter, c’est vraiment une formule intéressante ! De plus, le lieu de vie du consultant donne des d’indications supplémentaires sur son mode de vie et sa personnalité.

Naturopathe chez soi : nous ne sommes pas obligés de louer un cabinet, mais pouvons mener nos consultations à notre domicile ! Nous ne sommes même pas contraints de réserver une pièce à cet effet, même si c’est recommandé.

Naturopathe à distance : aujourd’hui avec les Webcam on peut faire en direct des consultations à distance, chacun chez soi. C’est vrai que cette formule est intéressante de nos jours où le temps est compté. Très confortable pour le thérapeute comme pour le consultant. Les femmes actives, mères de familles apprécient beaucoup !

Naturopathe journaliste : on peut être consultant, journaliste pour des magazines, des blogs, des émissions télé !

Naturopathe écrivain : très bien pour se faire connaître et acquérir de la crédibilité, il y a tellement de sujets qui méritent d’être développés ou exploités … cela permet en plus de se « spécialiser » ou être reconnu « spécialiste » dans un domaine précis.

Naturopathe et blogger : un blog peut-être plus qu’une vitrine ou un support d’information. Il peut être très rémunérateur par le biais de formations payantes, coaching en ligne, affiliations …

Employé d’un spa ou d’un centre de remise en forme : comme la naturopathie est de plus en plus connue, beaucoup de centre se tournent vers les naturopathes, là où les diététiciens avaient un certain monopole, pour conseiller et accompagner leur clientèle.

Conseiller naturopathe dans un magasin bio : très bien pour acquérir de l’expérience et être à l’aise avec tout type de personne et tout type de problématique. Contrairement au cabinet, ou il faut attendre plusieurs semaines avant de revoir un consultant, on a en magasin un retour client très rapide ce qui nous permet de savoir immédiatement si les conseils ont été appropriés.complementvintageboutique

Gérant d’une boutique de compléments alimentaires : il faut ici des qualités de chef d’entreprise et commerçant.

Commercial / formateur pour des sociétés de compléments alimentaires : bonne option pour ceux qui n’aiment pas rester statiques dans un bureau. On démarche les magasins bio, pharmacies, parapharmacies, on organise des formations pour le personnel de ces entreprises. Cette activité bouge beaucoup et demande pas mal d’énergie. On peut être simple salarié ou représenter plusieurs marques à son propre compte.

Consultant pour des sociétés de compléments alimentaires : certaines sociétés font appel à des naturopathes pour formuler leurs produits, communiquer dessus, apporter des idées, rédiger plaquettes et brochures, former les clients…

Distributeur de compléments alimentaires : il faut ici encore des qualités de chef d’entreprise, mais contrairement au statut d’employé, on peut vraiment choisir les produits avec lesquels on est le plus en affinité.

Professeur ou intervenant dans une école  de naturopathie,  d’osthéopathie, sage femme… très valorisant pour le naturopathe.

Formateur/ intervenant/ animateur/coaching de groupe : dans des centres sportifs, pharmacies, maison de retraite, magasins bio, entreprises …

Professeur ou coach d’une technique spécifique : par exemple prof de yoga, animateur d’atelier de cuisine cru ou végétarienne (très à la mode actuellement), prof de relaxation etc… Par le biais des cours enseignés, on peut éduquer ses élèves sur les autres techniques et former une clientèle cabinet si on souhaite élargir son activité.

Organisateur de séjour : type jeune/randonnée, stages, dans des cadres spécifiques.

Maison d’hôte avec séjour naturo : pour une immersion totale dans l’hygiène de vie naturo, ces séjours pouvant se faire en famille.http://naturovitalisme.wix.com/annejohnderre

 

Voilà, j’espère que ce sujet vous aura donné des idées différentes, si vous avez d’autres pistes n’hésitez pas à m’en faire part !

Posts created 52

4 commentaires pour “VIVRE DE LA NATUROPATHIE : DES PISTES

  1. bonjour, je ne comprends pas bien quand vous dites qu’un naturopathe peut exercer chez lui sans souci, normalement la pièce doit être conçue pour pouvoir accueillir une personne à mobilité réduite?

    1. bonjour, merci de votre message, le statut d’ERP (établissement recevant du public) ne s’applique pas lorsque l’on exerce sur son lieu de domicile ni pour les visites à domicile. En revanche pour exercer chez soi il faut une assurance professionnelle, des autorisations selon les cas : assurance habitation,mairie, propriétaire, syndic, etc… Le statut d’ERP s’applique en fait lorsque l’on a un bail.
      J’espère avoir répondu à votre question,
      Avec mes meilleures pensées,
      Flo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut