Livre : L’ARGILE QUI GUERIT Dextreit

Ce livre tout comme l’auteur sont incontournables. Sa force est la profusion de témoignages, de cas réels et concrets qui convainquent et incitent à la mise en pratique. Dextreit , grand expérimentateur, a la connaissance du terrain propre aux pionniers de son époque. Les premières diffusions de cet ouvrage datent de 1952, auxquels ont été ajouté au fils des années témoignages et techniques complémentaires.

Le contenu

Le livre au premier tiers, expose les différents modes d’utilisation de l’argile et répond à toutes les interrogations que l’on peut avoir lorsque l’on passe à l’usage en pratique.
Tout y est détaillé : l’action et les propriétés que l’argile déploie selon l’utilisation, les ustensiles, la température de l’argile, l’épaisseur des cataplasmes, mode et durée d’application, mode de fixation du cataplasme etc.

Des découvertes ou re – découvertes de certains usages de l’argile :  les boulettes d’argile à sucer par exemple, les poudrages, les lavements…

Un paragraphe intéressant fait également état du pouvoir alcalinisant de l’argile.

Dextreit ne parle pas uniquement de l’argile dans son livre mais aussi d’autres agents naturels qui agissent en synergie avec elle : le sel, le citron, l’œuf /citron, et diverses plantes médicinales pour compléter les soins.

On trouve également des passages instructifs sur l’usage vétérinaire et l’usage agricole de l’argile.

Mais la grande richesse de livre tient beaucoup pour la quantité de cas concrets abordés et de témoignages d’utilisateurs pour toutes sortes de cas.

Quelques extraits :

Brûlures : si les brulures se trouvent aux mains ou aux pieds, plonger directement le membre dans un récipient contenant l’argile en pâte. Il suffit souvent de rester ainsi une heure pour qu’aucune trace de brulure n’apparaisse à la sortie de ce bain de boue.

Usage vétérinaire : Naturellement, l’eau de boisson des animaux peut toujours être additionnée d’argile (quatre cuillérées à soupe par litre d’eau non bouillie, environ).

Echarde : « depuis plusieurs mois je souffrais d’un bras avec sensation de piqure. Je me décidais alors de suivre les conseils de votre livre appliquant des cataplasmes d’argile. Après trois jours de ce traitement j’ai eu la surprise de voir sortir une grosse épine ! »

Acné rosacé : « étant atteinte depuis dix ans d’une importante acné rosacée , les médecins et les dermatologues ne pouvaient rien pour moi. Alors, me tournant vers les remèdes naturels, pendant deux mois j’ai pris de l’argile et j’en ai appliqué des cataplasmes. Mon visage était hideux tellement j’étais défigurée par le pus et le sang sortant de ma peau. Pourtant j’ai tenu bon et quel résultat ! N’ayant plus aucune trace, je peux enfin sortir sans que les gens ne se retournent sur mon passage, pour me plaindre ou se moquer, comme c’est le cas depuis dix ans. »

En conclusion :

Très bon livre pour passer connaître l’argile concrètement. Cet ouvrage est une mine d’informations accessibles pour les praticiens et pour usage familiale. A conseiller absolument à tous le monde.

C’est aussi une bonne idée cadeau pour tous ceux qui s’intéressent aux remèdes naturels.

Indispensable.

Posts created 52

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut