POURQUOI LES NATURO AIMENT TANT LES SUPER ALIMENTS ? (ou devraient …)

                       

Brute, crue en bonne proportion, la moins dénaturée possible, composée de 80% de végétaux, c’est l’alimentation préconisée par les naturopathes.

Les super aliments, qui sont en fait des légumes, fruits, plantes, très riches et concentrées en nutriments, s’insèrent donc parfaitement dans le conseil naturo !

Le terme « super aliment » était inconnu il y a encore quelques années, on utilisait alors le mot « agent naturel » pour désigner la gelée royale, la spiruline etc…  A vrai dire ce nouveau terme est plutôt bien trouvé puisqu’il rend très accessible et compréhensible au public, une large partie de ces plantes, parfois estampillées compléments alimentaires, que nous utilisons depuis toujours.

 

Qu’est – ce qu’un super aliment ?

C’est une plante (plutôt non médicinale), une algue, un fruit, un légume, une graine, qui possède une grande richesse nutritionnelle, n’a subi aucun traitement chimique ou de synthèse, ne contient aucun additif, a simplement été déshydratée à basse température à moins de 40°  (ce qui concentre encore davantage ses nutriments), ou mieux a simplement été séchée au soleil, et est conditionnée en l’état (baies de godgi, myrtilles, fèves de cacao…) ou encore simplement réduite en poudre (herbe d’orge, maca, spiruline, cacao cru…).

Le « super aliment » peut être facilement intégré au quotidien dans l’assiette, pour palier à la pauvreté nutritionnelle de l’alimentation moderne.

 

Comment le naturopathe utilise les super aliments ?

Le naturopathe orthodoxe privilégie le totum des plantes, c’est-à-dire une plante ou partie de la plante (racine, fruit, feuille) dont on n’a isolé aucune des parties. Marchesseau, même en ce qui concerne les plantes médicinales traditionnelles, les conseillait en poudre crue, afin de ne pas les altérer, ni par l’alcool (teintures mères, gemmo) ni  par la chaleur  (infusion, décoction).

Le terme « super aliment »  s’applique parfaitement à cette forme galénique qu’est la plante en poudre (attention quand – même, certaines plantes médicinales par leurs actifs ne sont clairement pas des «super  aliments » c’est-à-dire ne sont pas destinées à être intégré dans l’assiette au quotidien mais bien à être utilisées  avec toutes les précautions habituelles).

Le naturopathe peut utiliser les super aliments dans les 3 cures :

  • Dans la cure detox, il pourra employer des plantes émonctorielles comme les graines de chia, la chlorella, l’ortie en poudre…
  • Dans sa cure de revitalisation dont le  but est de combler les carences,  les super aliments prennent toute leur place en fournissant beaucoup de micro nutriments : spiruline, herbe d’orge, pollen, gelée royale, camu camu…
  • Dans la cure de stabilisation : certaines plantes peuvent compenser les défaillances neuro glandulaires : maca, gomphrena…

Les super aliments, comme évoqué plus haut, concernent surtout les plantes alimentaires (non médicinales),  ce qui là encore, coïncide avec le conseil hygiéniste. Si il a le choix  le naturopathe privilégiera  pour un même objectif, la plante alimentaire ou potagère au détriment de la médicinale. Par exemple pour un drainage des reins Marchesseau préfère le poireau, plante potagère, plutôt qu’une plante médicinale. Ne pas oublier que les plantes médicinales ont des principes actifs puissants qui agissent comme un « poison » pour solliciter l’organisme.

 

Synthèse des atouts des super aliments au quotidien :

  • Très proches de leur état naturel : ils n’ont pas subi de transformation à part un séchage à basse température.
  • Qualité crue : les micronutriments les plus fragiles comme les antioxydants, les enzymes, ferments, diastases et bien sûr vitamines et minéraux sont préservés.
  • Synergie de la plante respectée : aucun élément n’est isolé, on préserve le « totum ».
  • Un seul ingrédient présent : pas d’additif obscur, ou indésirable, on sait exactement ce que l’on consomme.
  • Ils compensent la pauvreté nutritionnelle de l’assiette (même bio) liée à l’appauvrissement des sols, la pollution etc.
  • Sources de bienfaits : les super aliments ont un impact sur le bien –être général de l’organisme et possèdent des propriétés distinctes en plus des apports de nutriments.
  • Ecologiques : les supers aliments sont conditionnés en vrac dans des pots cartons ou sachets sans suremballage.
  • Adapté à nos modes de vies actuels : facile à se procurer et à utiliser.
  • Souples d’emploi : on les ajoute directement dans l’alimentation, sur les salades, dans les jus, smoothies, compotes…
  • Beaucoup sont délicieux !
  • Toute la famille peut bénéficier de leurs bienfaits beaucoup n’étant pas des plantes médicinales ( açaï, herbe d’orge, spiruline, graines de chia…)

Evidemment il convient de les choisir de qualité biologique ou sauvage.

 

Mes super aliments préférés :

Plante alimentaire et médicinale à la fois:

-Ortie :  apport de fer, protéines, silice, et goût très agréable, minéralisant et basifiant.

-Prêle : apport de silice, minéralisant.

Equilibrantes, fortifiantes

-Maca : équilibrante, harmonisante nerveuse et glandulaire, fortifiante, action sur le physique et le psychisme.

-Gomphrena : « bonne à tout »,  cocktail  de nutriments pour la plupart absents au quotidien, effet sur les ongles/cheveux, donne la niaque tout en ayant un effet relaxant. Très amer, se marie bien à un jus de pamplemousse.

Alcalinisantes, apport de chlorophylle

-Herbe d’orge : très complet, comparable à un multivitamines, alcalinisant, action sur les défenses, la digestion. Goût très doux, parfait pour réaliser des jus verts, aussi bon sur une salade qu’ en smoothie ou mélangé avec de la banane écrasée.

-Herbe de blé

-Chlorella : championne de l’apport de chlorophylle, forte action détoxinante et détoxiquante.

Complets :

-Pollen : vitamines + minéraux + micronutriments + ferments + enzymes + acides aminés, très complet.

-Gelée royale : fortifiant,cockail de nutriments.

Acides gras, protéines

-Chanvre : délicieux

-Chia : laissez de côté les recettes sucrées à base de lait végétaux dénaturés (et oui !)  qui fleurissent partout. Délicieux ajouté dans un bol de fruits coupés, dans un jus frais ou smoothie. Très bien aussi dans les salades !

-Spiruline : championne de l’apport en protéines parmi les végétaux + fer. Très bon avec le jus d’orange frais, la banane et les crudités.

Tonique

Warana : ne contient pas de caféine contrairement aux idées reçues, plante de la clarté de l’esprit, de l’éveil et de la connaissance.

Antioxydants

-Açaï : champion des antioxydants + fer.

-Camu camu : fruit le plus riche en vit .C

-Urucum

-Cacao cru : oui je sais, il y a un peu de caféine mais bon… pour le coup la qualité crue assure un véritable apport de micronutriments. A servir très simplement avec eau chaude et miel…

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *