CORPS VITAL, ENERGIE VITALE : FONCTIONS, ALIMENTATION, DETECTION

 On a tendance à l’oublier, la mettre de côté, sa conception peut même être étouffée chez certains naturo, et pourtant l’énergie vitale est le socle sur lequel s’appuie la naturopathie puisqu’elle incarne la vie qui anime tout être. Et oui, le naturopathe est un vitaliste dont l’action vise avant tout à capter et laisser circuler l’énergie de vie, intelligente et guérisseuse, en nous. Cependant, happés par notre monde matérialiste, il n’est pas si naturel de lâcher nos actions anti symptomatiques ( les 10 techniques sont bien souvent utilisées dans cette direction) au profit d’une hygiène de vie basée sur une notion invisible et non palpable : l’énergie vitale.

 

A quoi sert l’Energie vitale :

A animer la matière, et diriger toutes nos fonctions organiques. La philosophie du naturopathe vitaliste part de ce prémisse que le corps est doué d’auto – régénération et d’auto – guérison, présidés par les porteurs de vie que sont les biotons (ou Chi, ou Prana selon les traditions). Cette énergie vitale cependant nous la freinons, l’entravons, l’étouffons par nos modes de vie anti – spécifiques et par la méconnaissance de son mécanisme.

 

Mais d’où vient l’énergie vitale ?

Pour le naturopathe vitaliste, ce sont les biotons, corpuscules porteurs de vie, qui alimentent et animent notre corps matériel. Les biotons, d’origine cosmique, se condensent en pénétrant l’atmosphère, et passent plusieurs filtres avant de pénétrer dans l’organisme. Ces filtres sont les différentes couches de l’atmosphère puis le corps vital et le double éthérique.
C’est plus précisément au niveau du corps vital « le grand réservoir de vie » (Marchesseau) qu’ils se stockent.

Pour rappel : l’homme est constitué de 4 corps énergétiques, et chacun de ces corps est alimenté par des « aliments » subtils :

Corps physique, minéral visible et dense,  est nourrit par les électrons
Corps vital : par les biotons
Corps mental : par les psychons
Corps spirituel : par les spiritons

 

A quoi sert le corps vital ?

Le corps vital ou astral ou émotionnel selon les enseignements, est à la fois capteur, accumulateur, réservoir et conducteur d’énergie vitale. Il est aussi réfecteur de notre vitalité.

-c’est un filtre qui nous protège des radiations venues du cosmos

-il  capte les biotons 

-accumule les biotons, les stocke 

-distribue les biotons 

-le corps vital reflète notre vitalité

-il est également réflecteur de nos pensées et émotions auxquelles il est très sensible.

-c’est une protection des agressions physiques, mentales, et autres agressions subtiles, Aïvanovh le compare à une peau avec les mêmes fonctions.

-c’est le corps de l’affectivité

-il participe après la mort à la montée correcte du corps mentale, du corps spirituel et de l’âme. Il accompagne l’évolution des autres corps et doit pour cela être bien entretenu.

Le corps vital se développe entre 25 et 50 ans, l’objectif est de le maintenir en bon état afin d’accompagner l’homme vers la connaissance ( 50 à 75 ans ) et la sagesse ( 75 ans à 100 ans) et sa finalité est de faciliter  une bonne montée de l’âme après la mort.

 

Constitution du corps vital :

Le corps vital entoure largement le corps physique, dessine un ovale tout autour, passant au niveau du 3eme œil et se termine en pointe ouverte au niveau des pieds (bulle odorante), il pénètre dans le sol de plusieurs centimètre et s’étend d’un rayon de 50cm à 1m sur le haut du corps. Lorsque le corps vital rétrécit ou devient flasque c’est la dévitalisation.

Le corps vital est divisé en 3 zones :

La coque  recouverte de clapets par lequel pénètrent les biotons, elle respire au rythme du liquide LCR, 12 battements par minutes. A l’inspirations elle capte les grains de vie et à l’expiration et les fait fuser dans le corps éthérique.

le corps vital : c’est la zone où se condensent les biotons.

La zone de mixage qui reçoit les énergies usées. Cette zone est très sensible au corps mental et à l’état du corps physique et éthérique.

Le corps vital se termine par la bulle odorante où s’éliminent les énergies usées. Cette bulle est l’émonctoire du corps vital.

Le corps vital est retenu au corps physique par la corde d’argent. Celle -ci se détache au moment de la mort.

 

L’énergie vitale en nous :

Nous apprenons dès les premiers cours de naturo que nous avons tous une réserve d’énergie vitale propre, que nous pouvons conserver, économiser, dilapider, potentialiser selon le mode de vie que nous adoptons. Cette énergie est représentée par le tempérament. C’est ainsi qu’une personne ayant peu de réserve peut devenir un très bon tempérament en mettant en place les techniques naturo visant à capter et faire circuler le mieux possible cette énergie. Inversement, un très bon tempérament peut se dévitaliser, s’épuiser avec une mauvaise hygiène de vie.

 

Comment captons nous et utilisons -nous les biotons ?

Les biotons s’agglomèrent dans le corps vital et atteignent ensuite le corps éthérique (qui bien sûr doit être en bon état), zone où ils se mêlent avec les éléments rejetés par le corps physique. Ils pénètrent alors dans le corps physique principalement par la peau (couche basale ondulée) qui est la voie la plus importante, par les poumons (oxygénation profonde), ainsi que par les yeux et les oreilles. Ils vont ensuite se stocker dans les différents réservoirs : les glandes endocrines, les plexus et sous le cortex au niveau de la substance blanche. Ils seront ensuite distribués par les voies veineuses, nerveuses et les chakras. Les hormones et l’influx nerveux ne font que transporter, distribuer l’énergie vitale, qui se trouve là matérialisée.Pour que cette opération se fasse correctement, il faut donc avant tout un corps vital en pleine santé.

 

Regonfler son corps vital :

Les dévitalisants prennent ici tout leur sens propre, ils sont anti vie et gaspillent nos réserves, à éviter :

-thé
-café
-alcool
-produits de synthèse
-aliments transformés
-sur cuisson
-ondes électromagnétiques
-vie nocturne

Bien que l’alimentation n’apporte pas de l’énergie vitale à proprement parler, sa finalité en revanche est d’entretenir la la vibration cellulaire afin de la capter .

Pour Marchesseau le corps vital a besoin d’abord d’un corps physique bien entretenu ( voir plus bas).

Le corps vital est très sensible aux émotions,  c’est pourquoi il est nommé aussi corps émotionnel.

Le corps vital est aussi très sensible au corps mental, et cela s’explique par sa constitution subtil, il est plus proche de par sa nature, de la pensée que du physique selon Annie Besant. Elle nous dit aussi qu’il suffit d’avoir des pensées élevées et nobles, sans travail particulier, pour le purifier.

Aïvanovh dit de même, si l’on travaille sur la pureté, l’indulgence, la générosité, la bonté, l’espérance, la foi, l’humilité, la justice, le désintéressement, on développera une aura ( ensemble des corps énergétiques) plus pure, plus lumineuse, plus limpide.

Vital = vie donc ce corps à particulièrement besoin de contact aux agents naturel. Le contact à la nature le recharge.

 

l

En pratique :

  • respirer au rythme du LCR,
  • pratiquer des exercices cardio – respiratoires.

    le gant de crin désépaissit le corps vital

  • éviter les vêtements synthétiques
  • bien entretenir sa peau
  • adopter une alimentation spécifique, frugale. Le corps vital a besoin d’une alimentation pure et subtile. Les aliments solides « grossiers » l’alourdissent.
  • bien mastiquer ( c’est à se niveau que l’on capte des éléments subtils)
  • pratiquer des cures de détoxication régulière afin d’éliminer les souillures venant du corps physique.
  • sommeil profond : c’est là que le corps se regonfle complètement et que le corps minéral se répare. Pendant le sommeil le corps vital se détache au dessus du corps physique et se recharge pour réparer le corps matériel. Cette manoeuvre se fait entre 21h30 et minuit.
  • le corps vital a besoin de vie au grain air, plusieurs heures dans la nature chaque semaine
  • se mettre à la terre, contact tellurique
  • le matin au lever du soleil est le moment le plus chargé en biotons.
  • le climat ensoleillé est porteur de biotons
  • les lieux où l’eau est vive ( bords de mer, cascades), les forêts de sapin sont les plus riches en biotons
  • les sons harmonieux, les couleurs naturelles, les odeurs, les photons sont porteurs de biotons.
  • les lieux chargés d’essences naturelles rechargent
  • les huiles essentielles : elles sont porteuses d’énergie vitale
  • travail sur la gestion des émotions négatives, du stress
  • discipliner le bas mental

    Baguette parallèles

 

Détecter le corps vital

Il y a différents moyens de détecter la réserve d’EV et  la qualité du corps vital.

=>Le tempérament du sujet, est la base sur laquelle s’appuie le naturopathe pour définir et établir le degré de vitalité de la personne, ainsi que la qualité de son corps vital.

=>Certains voient le corps vital, il est décrit comme lumineux, parfois avec des éclairs, brouillards, couleurs… Il respire et a un mouvement giratoire et se manifeste comme un nuage coloré, mouvant, changeant au rythme des émotions et des pensées. Un sujet vital a un corps vital dense lumineux, un sujet dévitalisé aura un corps vital flasque et sombre.

=>D’autres méthodes permettent de le détecter : le pendule, l’ antenne de Lecher,  baguette en L. On peut définir ses contours et déceler les anomalie : corps décentré, flasque, irrégulier…

Détection au pendule :

-demander d’abord l’autorisation au sujet                                                                                      

-demander, au pendule, l’autorisation : « suis-je autorisé à détecter le corps vital de X ? »
-puis demander « suis-capable de détecter le corps vital de X ? »
le pendule doit donc girer positivement selon votre convention.
-prendre l’outil de votre choix. Pour les débutants les baguettes en L sont faciles a manier et difficilement suggestibles donc apportent des réponses fiables.
-se remplir de l’intention « je détecte/recherche le corps vital de X »
-s’éloigner de 2/3 m et avancer lentement avec les baguettes positionnées parallèlement. Dès qu’elles se croisent c’est le signe que le corps vital est détecté.
-pour une détection au pendule, il suffit avec la même intention d’avancer, la main libre vers l’avant, lorsque elle entrera en contact avec le corps vital, le pendule placé dans l’autre main se mettra à girer positivement.
-faire le tour de la personne afin d’en déterminer les contours.
-le corps physique doit être bien centré avec un corps vital dense et régulier.
-si l’on repère des décalages, si le corps vital est trop proche du corps physique, d’un côté, ou trop éloigné, il convient de mettre en place les conseils donnés plus haut.

Pour mesure le taux de vitalité :

Planche libre pour mesurer la vitalité

Il suffit de se munir soit d’une planche de vitalité, soit d’une planche libre graduée de 0 à 10 ou de 0 à 100, et de questionner « Quel est le taux de vitalité ici et maintenant de X ? »

 

Pour finir de très belles paroles d’Aïvanohv :

« Dans la Science ésotérique, il est dit que là où habite un Initié, aucun esprit mauvais n’a le droit d’entrer.
Et quand il veut faire un grand travail spirituel, l’Initié réserve un endroit et le consacre pour leur en interdire l’entrée :
Il l’entoure d’un cercle, y inscrit des noms sacrés et il est tranquille, il peut travailler.

Alors, voici maintenant l’application pratique :
Si vous ne mettez pas d’écriteau « Défense d’entrer » à votre maison, ou si vous laissez la porte ouverte, toutes sortes de créatures malveillantes peuvent venir vous voler. De même si vos cœurs, vos âmes, vos esprits restent ouverts aux quatre vents sans être consacrés, protégés, entourés d’une barrière de lumière, les esprits ont le droit d’entrer, de salir, de ravager, et de partir en emportant tous vos trésors.

Pour un disciple ou un Initié, la meilleure protection contre tous les mauvais courants et les esprits ténébreux, c’est son Aura. Plus elle est lumineuse, large, plus les couleurs en sont pures, plus vous êtes en sureté, car l’Aura joue le rôle d’une carapace qui protège contre tous les mauvais courants qui circulent.

Est-ce que vous veillez à cela ? Non, vous restez exposé à tous les courants, et ensuite vous allez vous plaindre de vous sentir fatigué, triste et malheureux.
Alors quelle conclusion tirer ?
Qu’il faut penser à travailler sur l’Aura. Comment ?

 En allant chaque matin au lever du Soleil, en regardant comment il s’entoure lui-même d’une Aura formidable pleine de couleurs merveilleuses, vous devez vous dire : “Moi aussi, je veux m’entourer des plus belles couleurs !”. Fermez les yeux, imaginez que vous êtes entouré de violet, de bleu, de vert, de jaune, d’orange, de rouge … et longtemps, très longtemps, vous vous baignez dans cette lumière, vous imaginez qu’elle rayonne et s’étend très loin, et que toutes les créatures qui se trouvent dans cette atmosphère en bénéficient, que tous ceux qui vous fréquentent ou entrent en contact avec vous pourront recevoir des bénédictions. De cette façon, votre Aura vous sert de protection et en même temps, elle est une bénédiction pour les autres, parce que grâce à elle, vous pouvez aider les créatures. « 

 

 

Bibliographie 

Livret Marchesseau, « Les mystères de l’aura et du corps vital » : https://www.spirvie-natura.fr/nouvelle-edition/86-les-mysteres-de-l-aura-et-du-corps-vital.html

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *